NOUVELLE CRÉATION À VENIR
POUR LE PRINTEMPS 2022

LA LIGNE  (titre provisoire)

-------

Avec La ligne (titre provisoire), Humani Théâtre propose une démarche de création artistique contextuelle. Les objets artistiques finaux naîtront d’une immersion dans un contexte précis, celui de la ligne Béziers-Neussargues, au contact d’acteurs et d’habitants.
La ligne (titre provisoire) entremêlera dans un même mouvement création, action culturelle et représentation.

Le processus artistique comprendra quatre étapes :
- L’immersion et la co-construction du récit (septembre 2021 - janvier 2022) 
- L’écriture et les répétitions (février - mai 2022) 
- La restitution sous forme de spectacle vivant à vivre au bord du train (juin 2022) 
- La restitution sous forme de capsules sonores téléchargeables (septembre 2022)

Nous souhaitons aborder cette ligne ferroviaire comme un territoire réel, rêvé et imaginaire. Il s’agit de faire émerger la réalité et les représentations de ce train chez ceux qui l’utilisent, y travaillent, la défendent, ou simplement la regardent passer.

4 lignes de récit nous intéressent :

- Le voyage
Que fait-on pendant qu’on voyage ? (rencontres, conversations, lectures, rêveries, paysages..) Comment se sent-on ? Où va-ton ? Le voyage est-il synonyme de liberté, de contrainte, d’échappatoire ?

- Le métier
Travailler sur cette ligne est-ce pareil ou différent d’autres lignes ? Comment ont évolué les différents métiers liés à la ligne ? Quelle fierté d’y travailler ?

- L’histoire et la politique
Cette ligne est intimement liée à l’histoire minière du Haut-Languedoc, puis a perduré au  nom du service public. En quoi cette ligne dit quelque chose de l’attachement au service public ? Que raconte-t-elle de la structuration et de l’attractivité des territoires ? Quel rôle a-t-elle joué dans les grands événements régionaux ou nationaux (révolte viticole, guerre…) ?

- L’identité
Cette ligne fabrique-t-elle le territoire ? Contribue-t-elle à le dessiner ? A l’exprimer ? 

L’écriture et les répétitions
Après 4 à 5 mois de collectage, l’auteur digèrera la matière recueillie et produira un texte, mêlant fiction et réalité. Ce texte sera interprété par 2 ou 3 comédiens, embarqués avec le public dans le train. Il se déploiera dans les rames et dans les gares dans lesquelles le train s’arrêtera. Quelques scènes inclueront la participation d’habitants (Harmonie Bédaricienne, Cheminots…).Les répétitions commenceront dès le mois de mars 2022, à partir des premières épreuves du texte.Plusieurs temps de répétition seront ouverts au public, 2 en temps scolaire et 2 hors-temps scolaire, afin que les témoins, les habitants et le grand public puissent suivre l’évolution de la création artistique.

Le spectacle
Nous imaginons situer le spectacle qui clôturera cette résidence de territoire dans l’horizon du théâtre-récit.Le public sera accueilli par deux ou trois agents de la ligne un peu particuliers. Classiques contrôleurs d’apparence, ils se révèleront plus bavards qu’à l’accoutumée et feront entendre des récits liés à la ligne, des histoires de voyageurs, de cheminots…On entendra des récits très intimes, les pensées de telle personne qui fait le trajet tous les jours, l’histoire secrète et incroyable de cet homme et de cette femme qui se sont rencontrés dans ce train, et on rejoindra parfois la grande histoire, l’histoire sociale et collective…Entre réalité et fiction, souvenirs et imaginaire, se tissera un récit polyphonique de la ligne, qui, partant de ce contexte précis, touchera à l’universel. Tous ces départs, tous ces voyages, tous ces combats seront une manière de représenter la grande valse des transports humains.Nos « contrôleurs » évolueront en même temps dans des rames différentes, puis après un arrêt en gare, iront à la rencontre d’autres spectateurs-voyageurs. Ils pourront parfois incarner directement certains personnages de leurs récits.Dans les gares du parcours, auront lieu d’autres types de scènes, plus visuelles, plus poétiques. Elles intégreront la participation d’habitants.